fr
  • Trouver un tuteur
  • Devenir tuteur

Le Dothraki, la langue de « Game of Thrones » la plus populaire

Le Dothraki fait son apparition dans la série de romans « A song of ice, and fire » de George R.R. Martin en 1996, c’est la langue parlée par les cavaliers nomades d’Essos, le peuple Dothraki. Lors de l’adaptation de l’œuvre en format de série télévisée, c’est le linguiste David J. Peterson, qui s’est consacré à la tâche de créer une langue inspirée par les écrits de l’auteur. Pour la construction de cette langue qui compte aujourd’hui environ 4000 mots, il s’est inspiré de langues existantes comme le mongol, le turc, le russe, l’arabe et l’espagnol. La syntaxe de cette langue inventée est familière (sujet + verbe + complément), et les mots se construisent avec beaucoup de suffixes et de préfixes. Certains fans ont même composé un alphabet imaginaire pour donner vie à cette langue à l’écrit, et il existe un certain engouement pour son apprentissage.

Le Na’Vi, la langue inventée pour le film « Avatar »

Vous connaissez certainement la langue parlée par les habitants bleus de Pandora, l’univers imaginé par James Cameron pour le célèbre film Avatar, sorti en 2009. Ce langage a été élaboré avec l’aide de Paul Frommer, un linguiste chargé de créer une langue de toute pièce contenant 1500 mots pour satisfaire les exigences du réalisateur. Le Na'Vi est une langue inventée quelque peu particulière, car elle ne s’appuie pas vraiment sur des langues existantes, et des sons occidentaux très courants tels que [b], [d] et [ɡ] ne sont pas utilisés. Une partie de la syntaxe se base tout de même sur des langues polynésiennes. Tout comme le Dothraki, la langue inventée pour le peuple Na’Vi se construit avec beaucoup de suffixes et de préfixes. En revanche il n’existe pas d’alphabet imaginaire ou de système d’écriture propre à cette langue construite. Encore une fois, certains amateurs de langues imaginaires s’adonnent assidûment à son apprentissage.

Le Klingon, la langue la plus célèbre de l’univers de « Star Trek »

Cette langue de fiction a été créée pour le premier film de la franchise Star Trek, puis approfondie par la suite avec l’aide du linguiste Mark Okrand. Le Klingon ne ressemble à rien de connu et c’était le but recherché, la production le voulait guttural et dur, et certains lui trouve cependant des sonorités semblables au suédois, au gallois ou même au zoulou. Sa syntaxe est à l’opposé du français (objet + verbe + sujet), la langue est composée d’environ 3000 mots, de trois genres grammaticaux et d’aucun temps verbaux. On dit que c’est une langue agglutinante car elle utilise aussi beaucoup de suffixes et de préfixes dans sa composition Un alphabet imaginaire a été conçu pour une représentation graphique de la langue. C’est un sujet très sérieux pour lequel il est possible d’obtenir une bourse linguistique aux États-Unis, il existe même des versions en Klingon de L’épopée de Gilgamesh, de Hamlet, et du Tao Te Ching.

L’Atlante, la langue inventée pour « Atlantide : l’empire perdu »

L’Atlante est la langue parlée par les habitants de l’empire perdu d’Atlantis, dans le film d’animation de Walt Disney sorti en 2001 qui raconte l’histoire d’une expédition de chercheurs. C’est encore une fois le linguiste Marc Okrand qui est à l’origine de la conception de cette langue artificielle. Son but était de créer un « dialecte racine » qui serait historiquement crédible, pour ce faire il s’est inspiré du proto-indo-européen, de l’hébreu biblique, du grec, et du latin. Concernant la grammaire, le linguiste s’est inspiré du sumérien et de langues amérindiennes, l’Atlante ne contient pas de ponctuation, ni de lettres capitales. Il existe un alphabet imaginaire composé de 26 lettres basé sur l’alphabet latin, et la lecture se fait en boustrophédon, c’est-à-dire que le sens d’écriture alterne d’une ligne à l’autre, allant de droite à gauche puis de gauche à droite.

Le Sindarin, la langue inventée pour l’univers du « Seigneur des Anneaux »

La langue des Sindars, plus communément appelés Elfes Gris, est probablement la plus populaire des langues imaginaires. Créée par J.R.R.Tolkien lui-même, il l’inventa et commença à la développer en 1917. Ce n’est qu’en 1950 avec la sortie de son œuvre la plus connue, le Seigneur des Anneaux, que cette langue inventée apparaît pour la première fois. Tolkien s’est beaucoup inspiré du gallois et du norrois concernant la phonétique et la grammaire de ce langage, il trouvait que la sonorité s’accordait parfaitement avec celle de son univers. En Sindarin, il n’y a pas vraiment de genre, et le verbe « être » n’existe pas. Il existe aussi un alphabet imaginaire spécifique au Seigneur des Anneaux. L’engouement autour de l’apprentissage de cette langue inventée est tel, que beaucoup de ressources ont été publiées à son sujet.

Apprentissage des langues

Apprendre l'anglais : parcours personnalisé et exercices assistés par IA
learning path Essayer gratuitement
learning path