fr
  • Devenir tuteur

Voici les langues les plus anciennes encore parlées de nos jours

Robin Carlier
Robin Carlier

L’hébreu

L'hébreu est un cas à part, car il a cessé d’être utilisé en -400 avant J.-C., mais a été conservé comme langue liturgique dans la religion juive. Cependant l’hébreu a connu un renouveau durant les deux derniers siècles, pour finalement devenir la langue officielle d’Israël. Même si la version moderne de la langue diffère de sa version biblique, ses locuteurs contemporains peuvent comprendre sans problème les textes de l’Ancien Testament. L’hébreu moderne s’est toutefois mélangé au yiddish, qui était l’ancienne langue utilisée par les peuples Juifs avant cette période de renouveau de l’hébreu.

Le basque

La langue basque est une énigme linguistique. Elle est encore utilisée par une grande partie des Basques vivant en France et en Espagne, cependant elle ne s’apparente pas aux langues romanes, ni d’ailleurs avec aucune autre langue. De nombreux linguistes se sont penchés sur la question, sans grand succès. Ce qui est certain, c'est que cette ancienne langue date d’avant l'arrivée des Romains et du latin dans la région.

Le tamoul

Le tamoul ou tamil, est une ancienne langue aujourd’hui utilisée par quelque 83 millions de locuteurs, elle est la langue officielle du Sri Lanka et de Singapour. Elle s’apparente aux langues dravidiennes, qui incluent plusieurs langues originaires du sud et de l'est de l'Inde. C'est aussi la langue officielle de l'État du Tamil Nadu en Inde du Sud. Des chercheurs ont retrouvé des textes en langue tamoul datant du IIIe siècle avant J.-C., et cette langue a toujours été parlée depuis. Le tamoul a évolué avec le temps pour être finalement aujourd'hui une des 20 langues les plus parlées du monde.

Le lituanien

La plupart des langues européennes s’apparentent à l'indo-européen. Elles se sont cependant développées séparément en différentes langues contemporaines comme le français, l’espagnol et l'anglais, tout en perdant peu à peu leurs caractéristiques communes. Le lituanien a cependant conservé certaines particularités du langage que les linguistes nomment le proto-indo-européen, qui serait l’ancienne langue parlée environ 3500 avant J.-C. Pour des raisons inconnues, le lituanien a gardé plus de sonorités et de règles de syntaxe du proto-indo-européen que toutes les autres langues apparentées, et pourrait donc être éventuellement considérée comme la plus ancienne du monde.

Le farsi

C’est une langue parlée en Iran, en Afghanistan et au Tadjikistan. Le farsi est en fait apparenté directement au vieux persan, qui fût la langue de l'Empire perse. Ce persan moderne est apparu environ 800 après J.-C., et il n’a quasiment pas évolué depuis. Les locuteurs contemporains du persan pourraient lire un texte écrit il y a plus de 1000 ans avec plus de facilité qu’un locuteur français lisant une fable de La Fontaine aujourd’hui.

L’islandais

L’islandais est aussi une langue indo-européenne. La plupart des langues germaniques ont perdu certaines particularités qu’ont les autres langues indo-européennes, cependant la langue islandaise a évolué de façon plus conservatrice et a gardé plusieurs de ces particularités. Elle n'a en fait quasiment pas évolué depuis la colonisation de l'île par les norrois, et les locuteurs islandais contemporains peuvent lire sans problème des sagas datant de plusieurs siècles.

Le macédonien

Les langues slaves sont relativement récentes. Elles ne se sont détachées du slave commun, seulement quand Cyrille et Méthodius ont uniformisé la langue, ce qui a donné le vieux slave ecclésiastique, et ont conçu un alphabet. Ils l’ont par la suite introduite dans le nord du pays au IXe siècle, lorsqu'ils ont converti les Slaves au christianisme. Ils étaient originaires du nord de la Grèce, vraisemblablement de ce qu’est aujourd'hui la Macédoine, et le macédonien contemporain est la langue la plus proche du slavon de l'ancienne Église.

Le finnois

La langue finnoise n'a pourtant pas été manuscrite jusqu’au XVIe siècle, cependant son histoire est bien plus ancienne. Le finnois se compose de beaucoup de mots apparentés à différentes familles linguistiques. Souvent le finnois a gardé des mots plus proches de leurs racines que les langues dont ils proviennent. Le mot pour dire roi par exemple, « kuningas », provient de l'ancien mot germanique « kuningaz », qui aujourd’hui n'est plus utilisé dans aucune langue.

Le géorgien

Le géorgien est la principale langue kartvélienne, et c’est la seule langue de la région du Caucase avec une aussi ancienne tradition littéraire, son alphabet viendrait de l'araméen. Bien qu'elle ne soit pas aussi isolée que le basque, il existe seulement quatre langues kartvéliennes, dont les locuteurs viennent tous de Géorgie, et elles n'ont également aucun lien avec d’autres langues parlées dans le monde.

Le gaélique irlandais

Le gaélique irlandais n'est aujourd’hui parlé que par une petite minorité d'Irlandais, mais son histoire est ancienne. Il existait en Grande-Bretagne et en Irlande bien avant les influences germaniques. Le gaélique irlandais est à l’origine du gaélique écossais et du mannois, et dispose de la littérature vernaculaire la plus ancienne parmi les langues d'Europe occidentale.

Apprentissage des langues

Robin Carlier

Je suis traducteur mais j'écris aussi des articles en français. Je suis français et je parle également l'anglais et l'espagnol. J'aime beaucoup partager des idées dans différentes langues.


Marlene Prince Agbodjan

Je suis de langue maternelle française et je parle couramment l'anglais. Je suis un rédacteur qui aime écrire des textes passionnants et clairs.

Beth Taylor

Bonjour! Je m'appelle Béth. Je viens de France. Je suis de langue maternelle française et anglaise et j'aime beaucoup écrire.

Robin Carlier

Je suis traducteur mais j'écris aussi des articles en français. Je suis français et je parle également l'anglais et l'espagnol. J'aime beaucoup partager des idées dans différentes langues.