fr
  • Trouver un tuteur
  • Devenir tuteur

En anglais, tous les mots interrogatifs, sauf « How », commencent par « Wh- ». Ils sont plus communément appelés les questions en Wh- (ou « Wh-Questions » en anglais). Ils peuvent aussi porter à confusion. Voici une autre paire d’homonymes qui cause des maux de tête aux rédacteurs anglais : « whose » vs « who’s ».

💡
« Whose » est un pronom relatif utilisé pour demander à qui appartient une chose. « Who’s » est la forme contractée de « who is ».

Utiliser « whose » dans une phrase

Lorsque vous demandez à qui appartient une certaine chose/quelque chose, vous devriez utiliser le mot interrogatif « whose ». L’association la plus courante sera avec un nom. Le nom pourra être supprimé si nous avons déjà abordé le sujet juste avant.

Whose book is the one right beside the window?
À qui appartiennent les livres près de la fenêtre ?
Whose are these (textbooks)?
À qui appartiennent-ils (ces manuels) ?

Lorsque le pronom relatif change en pronom possessif (« his, her, their » en anglais, « son, sa, leur » en français), il faudra utiliser « whose » :

Huw is the boy whose grandparents live in our area.
Huw est le garçon dont les grands-parents vivent dans notre région.
Madonna, whose parents were born in Italy, is a famous American singer.
Madonna, dont les parents sont nés en Italie, est une chanteuse américaine célèbre.

Les pronoms relatifs, comme les trois célèbres « who », « that » et « which » (traduction : « qui », « que » et « lequel ») peuvent être les sujets ou les objets de la proposition relative :

I spoke to the lady who was taking her dog out for a walk down to the park.
J’ai parlé à la dame qui promenait son chien dans le parc.

Dans ce cas-là, « who » est le sujet, et non « the lady ».

Comment utiliser « who’s » dans une phrase ?

La contraction de « who is » ou « who has » sera « who’s ». Elle sera présente en début de phrase :

Who was/Who’s putting the books away?
Qui a rangé les livres ?
Who was/Who’s owning that dog?
À qui appartient ce chien ?
Huw, who is/ Who’s getting a cat, often has pair of extra cookies in his pocket.
Huw, qui va adopter un chat, a souvent des cookies en plus dans sa poche.

L’erreur commune entre « it’s » et « its » est que « its » est la forme possessive de « it ». C’est une confusion identique à « whose » et « who’s ». Elle est principalement due au fait que les humains ont tendance à croire que, en anglais, quand il y a une apostrophe, c’est une forme possessive.

Gardez à l’esprit que « whose » est possessif. Dans d’autres termes, « whose » est généralement suivi d’un nom. Vous devriez utiliser « whose » s’il y a un nom juste après, et « who’s » dans une phrase. Utilisez « who’s » s’il n’y a ni un nom ni un article.

Quand utiliser « who » ou « whose » ?

Comprendre la racine de chaque terme est essentiel, afin de pouvoir utiliser correctement « whose » et « who’s ». Vous comprendrez mieux comment chaque mot fonctionne dans une phrase lorsque vous comprendrez le pronom sur lequel est basé ces deux mots.

« Who » est une contraction de « what person ». Alors, la phrase « Who is he? » (traduction : « Qui est-il ? ») est un bon exemple.

« Who’s » est la contraction de « who is », comme dans « who’s he ? » (traduction : « qui est-il ? »).

Comme mentionné précédemment, « whose » est un pronom possessif qui ne peut être utilisé qu’avec un nom.

Exemples :

Who is/Who’s the lofty man in the short jacket?
Qui est l’homme hautain avec la courte verste ?
My friend, who has/ who’s just left for the office, will be back in a few hours.
Mon ami, qui vient de quitter pour aller au  bureau, va revenir dans quelques heures.
Did you see whose yellow car is parked on the other side of the street?
Avez-vous vu la voiture jaune qui est garée de l’autre côté de la rue ?
Whose green backpack is this sitting on that chair?
À qui appartient le sac à dos vert qui est sur cette chaise ?

« Who’s idea » ou « Whose idea » ?

La question est de savoir à qui appartient l’idée, alors la phrase correcte serait « whose idea ». Afin d’être sûr de vos propos, demandez-vous « to whom does this idea belong? » ou « who came up with this idea? » (traduction : « à qui appartient cette idée ? », « qui a eu cette idée ? »). Pour résumer, il s’agit de déterminer à qui appartient l’idée ou le concept. Par conséquent, au lieu d’utiliser la contraction « who is », il faudra utiliser le pronom possessif « whose ».

Ces points peuvent porter à confusion, même si vous avez une bonne grammaire. Si vous ignorez quelle phrase utiliser, ou alors comment confirmer que la bonne réponse est « whose », remplacez ce mot avec « who is ». C’est très simple, si la phrase n’a aucun sens, alors « whose » n’est pas correct. Au contraire, si la phrase a du sens, alors « whose » est la forme correcte.

« Whose fault » ou « Who’s fault » ?

Les deux phrases sont correctes. Tout dépendra de ce que vous essayez de dire. Selon le contexte, les deux phrases peuvent être correctes, mais elles peuvent aussi être incorrectes si elles sont utilisées dans le mauvais contexte. Vous pouvez essayer de réfléchir à une phrase pour voir quelle est la forme correcte. Par exemple, si vous essayez de trouver un coupable, la phrase à utiliser sera « whose fault » (traduction : « à qui la faute »). En effet, « whose » est un pronom possessif, ce qui indique donc la possession ou la propriété.

Au contraire, s’il y a une personne dénommée Fault (avec une majuscule), et que vous essayez de savoir de qui il s’agit, alors la phrase « who’s/who is Fault » (traduction : « qui est Fault ») sera correcte, car vous essayez de savoir qui est cette personne.

AnglaisLequel est correct ?

Apprendre l'anglais : parcours personnalisé et exercices assistés par IA
learning path Essayer gratuitement
learning path