fr
  • Trouver un tuteur
  • Devenir tuteur

Qu’est-ce qui rend la langue anglaise si difficile à apprendre, et comment la maîtriser ? Avec près des deux tiers de la communauté mondiale anglophone ayant l’anglais en seconde langue, celle-ci ne devrait pas être si compliquée à connaître. Pas vrai ? Bien que l’anglais soit un défi en termes d’orthographe et de grammaire, il est assez simple de surmonter ces défis afin de parler couramment l’anglais.

Quelle est la meilleure manière de surmonter les défis pour pouvoir maîtriser l’anglais parfaitement par la suite ? La meilleure des manières est de prendre des cours particuliers en ligne avec des tuteurs. LiveXP, la plateforme d’apprentissage des langues, vous propose plus de 1 500 tuteurs. Un professeur d’anglais pourra vous aider à surmonter votre peur de parler anglais et de faire des erreurs en général. Il vous aidera à trouver vos faiblesses dans la langue et il vous donnera des moyens pour vous améliorer. Sur LiveXP, vous choisirez un professeur d’anglais ou un Anglais natif qui parle votre langue, et qui vous apprendra l’anglais. Apprendre une nouvelle langue n’est pas toujours facile, et vous serez sûrement frustré lorsque vous ferez des erreurs. Avoir du soutien en continu vous aidera grandement lorsque vous serez face à l'inconnu.

L’orthographe est un fléau quand on ne la maîtrise pas

Il ne vous faudra pas énormément de temps avant de découvrir que la langue anglaise est remplie de contradictions, d’exceptions et de règles. Commençons par la règle orthographique la plus populaire. « Le ‘I’ va avant le ‘E’, mais pas avant le ‘C’ ». « D’accord, j’ai compris », dit le débutant en anglais. Les mots comme « believe » et « receive » (traduction : « croire » et « recevoir » respectivement) sont de parfaits exemples de cette règle. Mais, pas si vite ! Qu’en est-il des mots comme « science » ou « omniscience » ? Avant de retourner votre table, souvenez-vous que ça va se simplifier !

Bien qu’il existe de nombreuses exceptions dans l’orthographe, elles ont été composées à partir des structures que l’on retrouve dans la majorité des mots en anglais. Par exemple, pour le pluriel des mots se finissant en « y », précédés d’une consonne, comme « baby » (traduction : « bébé »), vous remplacez la toute dernière lettre, ici le « y », par un « i », et vous ajoutez la forme plurielle, qui sera « (e)s ». Vous obtiendrez donc « babies » (traduction : « bébés »).

Ou :

Berry—berries
Baie — baies
Opportunity—opportunities
Opportunité — opportunités

Après avoir bien acquis les règles de base, vous serez capable de les appliquer à bien d’autres mots. Vous pourrez ainsi vous souvenir des exceptions plus facilement.

À quel point la prononciation anglaise est-elle compliquée ?

La prononciation anglaise est un autre facteur qui rend l’anglais assez compliqué à apprendre. Regardons de plus près quelques exemples :

On dit qu’on « live », mais on est « alive » (traduction : « vit » et « vivant »).

« Kansas » est différent de « Arkansas ».

Pensez-y à deux fois avant de faire rimer « dough » et « cough » (traduction : « pâte » et « toux » respectivement).

Apprendre la prononciation anglaise et la relier à son orthographe est ce qui rend cette langue si compliquée à apprendre. Une des raisons derrière cela est que l’anglais s’est construit avec diverses influences, qui ont toutes, malheureusement pour nous, laissées leur empreinte sur le lexique anglais. Cependant, de nos jours, l’anglais est plus souvent appris de manière auditive, c’est-à-dire à travers la musique, les films ou les réseaux sociaux. Cela signifie donc que la majorité des apprenants acquièrent de nouveaux mots sans les avoir vus écrit avant. Cela est donc suffisant pour avoir une conversation fluide, et pour l’acquisition des premiers stades de la langue.

Est-ce que la grammaire anglaise est difficile à maîtriser ?

L’orthographe compliquée n’est qu’un seul des points négatifs dont l’anglais a hérité des autres langues. Vous êtes-vous déjà demandé quelle est la raison à ce que l’anglais ait des verbes irréguliers, autre que de nous compliquer la vie ? La réponse à cela est que les verbes irréguliers viennent de la langue germanique. Ce qui explique donc quelques règles de l’anglais aujourd’hui.

Par exemple, si vous voulez utiliser le verbe « read » (traduction : « lire ») au passé, vous utiliserez le même mot. La seule différence qu’il y aura sera sa prononciation.

I have lots of books to read for this semester.
J’ai beaucoup de livres à lire pour ce semestre.
I read this book before coming to class.
J’ai lu ce livre avant de venir en cours.

Heureusement pour nous, ces verbes irréguliers ne changent jamais. Tout ce qui nous « reste à faire » est de tous les maîtriser !

Les expressions sont un autre obstacle à surmonter

Un autre élément qui rend l’acquisition de l’anglais plus dure pour les débutants, est toutes ses expressions et leurs utilisations. Quand une personne vous dit : « it’s raining cats and dogs » (traduction littérale : « il pleut des chats et des chiens », traduction de l’expression : « il pleut des cordes »), ne vous attendez pas à voir des chats et des chiens tomber du ciel ! Bien qu’il n’existe pas d’explication rationnelle pour expliquer comment toutes ces phrases se sont retrouvées dans le langage courant, n’oubliez pas que chaque langue est unique, et donc chacune d’elles a ses propres caractéristiques.

Par exemple :

« Break a leg! » signifie « Bonne chance ! ».
Si vous « spill the beans », vous révélez un secret.
Et, « once in a blue moon » signifie une chose qui arrive que très rarement.

Et, tandis que les expressions vous rendent confus au tout début, elles rendent l’apprentissage des langues plus amusant. Finalement, imaginez des chats et des chiens tomber du ciel, et vous n’oublierez jamais cette expression !

L’anglais est-elle la langue la plus dure à apprendre ?

Alors, pourquoi l’anglais est-il si dur à maîtriser ? Pourrait-on mettre le blâme sur son orthographe et sa prononciation exceptionnelle ? Sa grammaire qui ne ressemble même pas à de « l’anglais » ? Ou, ses phrases utilisées qui n’ont aucun sens ? Pendant que vous trouvez la réponse, laissez-moi vous dire un petit secret. Vous n’avez pas besoin de mémoriser toutes les règles et les exceptions pour pouvoir parler. Et, une fois que vous parlerez anglais, vous ouvrirez une nouvelle porte qui vous permettra de discuter avec le monde entier !

AnglaisApprentissage des langues

Apprendre l'anglais : parcours personnalisé et exercices assistés par IA
learning path Essayer gratuitement
learning path