fr
  • Trouver un tuteur
  • Devenir tuteur

Quelle est la définition du bilinguisme ?

💡
Le fait d’être bilingue signifie de parler couramment deux langues différentes, c’est-à-dire que vous pouvez comprendre les personnes qui parlent, et vous pouvez vous exprimer dans les différentes langues.

Il inclut la connaissance du vocabulaire, de la grammaire, des nuances culturelles de chaque langue. Le polyglottisme aura une multitude d’avantages cognitifs, sociaux et culturels, ce qui rend cette compétence la meilleure.

Quels sont les avantages à être polyglotte ?

Être polyglotte aura ses avantages. Le plus important est le fait que vos compétences cognitives seront renforcées. L’utilisation interchangeable de plusieurs langues permet d’avoir une plus grande élasticité mentale. Il faut faire travailler le cerveau et le maintenir en éveil ! Le bilinguisme améliore les fonctions de la mémoire, ce qui aura un impact positif sur les résultats scolaires, en particulier dans les domaines comme la lecture, l’écriture et la résolution de problèmes.

Cette aptitude se traduit également par une amélioration des compétences langagières. Elle vous permettra de former des relations solides avec plus de personnes, sur le plan social et professionnel. Elle vous fera découvrir de nouvelles cultures, expériences et opportunités.

Le polyglottisme est aussi une compétence lucrative à avoir, car il vous aidera à avoir plus de choix de carrières. Dans le monde globalisé d’aujourd’hui, les employés préfèrent embaucher une personne bilingue. La raison à cela est qu’un candidat bilingue pourra être très recherché dans certaines industries, ce qui élargira ses perspectives d’emplois, et il aura donc de meilleures opportunités de carrières.

Les avantages ne sont pas limités à l’âge. Les enfants polyglottes auront plus de succès dans le cadre scolaire. Les personnes plus âgées, quant à elles, auront également des avantages à être bilingue. Le polyglottisme aide à prévenir le déclin cognitif associé au vieillissement et aux troubles neurodégénératifs, comme l’Alzheimer.

Est-ce que le bilinguisme modifie le cerveau ?

De nombreuses études ont démontré que le polyglottisme peut avoir des effets structurels et fonctionnels sur le cerveau. Les personnes bilingues présentent, la plupart du temps, une densité de matière grise plus élevée dans certaines zones spécifiques du cerveau liées au langage, à l’attention et au contrôle, comparé aux personnes monolingues. Ces différences structurelles insinuent que le bilinguisme peut former la structure du cerveau. De plus, le besoin constant de gérer et d’alterner entre deux langues semble renforcer le système de contrôle exécutif du cerveau, ce qui aura un impact positif sur les processus cognitifs.

Le polyglottisme pourrait renforcer la neuroplasticité, c’est-à-dire la capacité du cerveau à s’adapter et à se réorganiser. L’interaction continue avec de multiples langues et met au défi le cerveau d’établir et de renforcer de nouvelles connexions neuronales, ce qui favorise un cerveau plus souple et plus adaptable.

Types de bilinguisme : simultané ou acquisition séquentielle

Selon le moment où l’apprentissage aura lieu, ASHA reconnaît deux types de bilinguisme : simultané (lorsque vous êtes né et avez grandi dans un cercle bilingue) et séquentiel (lorsque l’apprentissage arrive à partir de trois ans).

Les enfants introduits à deux langues dès leur plus jeune âge auront plus naturellement des compétences langagières dans les deux langues. Ces polyglottes précoces auront un accès natif dans les deux langues, car l’acquisition aura lieu durant la période sensible à l’évolution phonétique. De plus, grandir en étant polyglotte vous permettra d’avoir une connexion plus forte dans les deux cultures, ce qui constitue une base solide pour développer l’identité biculturelle.

Comment devenir polyglotte ?

Le polyglottisme arrivé plus tard dans la vie implique une instruction après la période critique du développement du langage, c’est-à-dire durant l’adolescence ou l’âge adulte. Les stratégies d’apprentissage et l’enseignement formel jouent un rôle plus important dans ce processus. Cela pourrait se traduire par un accent non natif, ou par des difficultés de prononciation. Mais, avec de l’entraînement, les personnes pourront toujours atteindre un niveau supérieur de compétence et d’énonciation.

LiveXP peut être considéré comme le meilleur instrument afin de devenir expert dans une deuxième ou troisième langue. C’est une plateforme d’apprentissage des langues qui propose plus de 30 langues à apprendre, ou maîtriser, avec des tuteurs. Elle a une vaste sélection de tuteurs. Comme il s’agit d’une décision importante, sur LiveXP, vous pourrez cocher des filtres pour choisir le tuteur qui vous convient. Vous pourrez trouver un professeur qui a les mêmes centres d’intérêt que vous. Une approche personnalisée d’un professeur particulier est la meilleure façon de se familiariser avec une langue, bien que ce soit aussi la plus difficile.

Peu importe l’âge durant le processus d’apprentissage des langues, vous ne pourrez que tirer profit de l’utilisation des deux langues. Si vous avez besoin d’aide dans votre maîtrise de la langue, réservez une leçon d’essai dès aujourd’hui avec un tuteur amical !

Apprentissage des langues

Apprendre l'anglais : parcours personnalisé et exercices assistés par IA

learning path Essayer gratuitement
learning path